Respiration 

Une respiration superficielle épuise le corps car il est insuffisamment oxygéné : manque d’oxygène et manque d’énergie. Seule la respiration ventrale permet d’emplir le bas des poumons. En expirant, on rentre le ventre, avec l’intention de coller le nombril sur la colonne vertébrale ; à l’inspiration, on sort le ventre. Les abdominaux agissent comme un soufflet de forge pour stimuler la respiration. Il faut pratiquer surtout la respiration de détente et la respiration dynamique. En respiration de détente, on ne respire que par le nez, bouche fermée et la langue collée au palais supérieur. En respiration dynamique, par contre, on inspire par le nez et on expire par le nez, sans tenir compte de la langue (qui se colle et se décolle naturellement). 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s