Bien-aimée



Bien née soit la déesse de l’Aurore étincelante 

Freyja, la très Belle, 
La plus passionnée des Reines. 
Enseigne-moi les mystères du coeur. 
Montre-moi les secrets du Wyrd. 
Marche à mes cotés sous la lumière des étoiles. 
J’allume cette bougie 
(une ardeur à toi offerte) 
Freya, déesse du feu éternel !

Peinture de James Doyle Penrose (1890).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s